Visite de la Belgique.

Nous voilà repartis en voyage sur notre tapis volant. A notre grande surprise, le voyage ne fut pas très long : nous avons atterri à Bruxelles.

Petite visite de l’Atomium, le bonjour en 3 langues et la découverte de notre drapeau.

Que mangeons-nous en Belgique ? Un peu de tout… Mais nos légumes, poussent-ils tous dans nos champs et nos potagers ?

Voici le point de départ de notre projet avec l’asbl Hypothèse. Cette année le thème est « Du champ à l’assiette ».

Pour trouver des réponses à cette question, les enfants de 2ème maternelles sont allés à la ferme de Hody et les enfants de 3ème maternelle dans une grande surface.

A la ferme, nous n’y trouvons que des choux, des pommes de terre, des oignons, des carottes…que nous ramenons à l’école. Certains nous sont connus, d’autres moins. C’est l’occasion de les goûter et d’apprendre à les reconnaitre en les nommant.

Nous les avons classés et découvert ainsi les différentes sortes de légumes (pour les grands classements) : les légumes fruits (tomates, courgettes,…), les légumes fleurs (chou-fleur,..), les légumes racines (la carotte, la pomme de terre, le navet,…) et les légumes feuilles (les épinards, la salade, le chou vert,…).

Par contre, au magasin, il y a toutes sortes de légumes. Après lecture des étiquettes, nous nous rendons compte que beaucoup viennent de l’étranger et de très loin même.

Cela veut-il dire qu’on ne peut pas en trouver ici en Belgique ?
En consultant le calendrier annuel des légumes, nous nous sommes rendu compte que beaucoup de légumes peuvent pousser dans nos champs mais lors de notre visite à la ferme, on nous a expliqué que peu de légumes peuvent pousser en hiver. Il faut aller les chercher à l’étranger, là où le soleil donne.
Ces légumes font donc un long trajet avant d’arriver dans nos assiettes… Ne serait-il pas mieux de manger des légumes belges de saison ?

De quoi nos légumes ont-ils besoin pour pousser ?
De terre, de lumière et d’eau. Nous jouons les apprentis jardiniers en semant des graines de courgettes, de tomates, de poivrons, de persil, de thym, de basilic et d’haricots.

Nous repiquons une pomme de terre germée ainsi qu’un morceau de carotte.
Laissons faire Madame Nature et nous vous tiendrons au courant de nos semis.
Pour clôturer cette immersion parmi les légumes, nous mangerons un repas avec des produits belges : un stoemp aux carottes que nous cuisinerons nous-mêmes.

Nous nous amusons à transformer les légumes.

Nous remercions vivement les différents partenaires qui nous ont accueillis et expliqué beaucoup de choses intéressantes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *